NON aux OGM

quelques réflexions
En tant que citoyen, j'ai le droit de choisir ce que je veux dans mon assiette.

L'agriculture n'a absolument pas besoin d'OGM.

L'agriculture n'utilise qu'une infime partie de la richesse des plantes utiles à l'homme.

Il existe déjà d'innombrables plantes adaptées aux contrées de climats ou de terrains difficiles.

La faim dans le monde n'est pas un problème agronomique mais un problème  socio-économique (Amartya Sen, prix nobel d'économie).

Correctement gérée, la planète peut nourrir 12 milliards d'individus (rapport de la FAO, organisme de l'ONU).

Correctement gérée, l'Ethiopie pourrait nourrir l'Afrique entière (Pierre Rabhi, agriculteur et expert auprès de l'ONU en matière de développement).

Pourquoi la technologie "Terminator" a-t-elle été développée ?

Le vrai problème de l'agriculture est celui de l'érosion et de l'appauvrissement des sols (Claude Bourguignon, expert en microbiologie des sols).

Notre organisme doit évoluer avec son alimentation. Malgré 4000 ans de consommation de pain, une partie de la population actuelle développe une allergie au gluten du blé due à une adaptation physiologique incomplète et à une sélection variétale trop poussée.

Aucune étude n'est réalisée sur les conséquences à long terme des OGM pour la santé.

Les compagnies d'assurance aujourd'hui refusent de couvrir les risques liés aux OGM car non évalués.

Les conséquences des manipulations génétiques ne sont pas maîtrisées car on ne sait pas comment fonctionne le génome.

D'un point de vue purement botanique, des hybridations avec le milieu naturel sont inévitables.

Les OGM sont encore des produits expérimentaux.

L'agriculture intensive et chimique est un échec : stérilisation des sols, pollution, perte de biodiversité, destruction des tissus ruraux, dénutrition des aliments, surconsommation d'énergie fossile, surmécanisation et surendettement, semences dans le système marchand... Cette logique veut aujourd'hui nous imposer les OGM !

les risques

Environnementaux

Réduction de la biodiversité
Essaimage des pollens
Adaptation des prédateurs
Effets toxiques imprévus
Agravation de la pollution
Modification des germes du sol

Sanitaires

Accentuation de l'ingestion de pesticides par le consommateur
Aggravation du phénomène de résistance aux antibiotiques
Apparition de nouveaux gènes pathogènes
Création d'aliments allergisants
Création de plantes à toxines due à des fonctionnements imprévus
Assimilation de transgènes par voie digestive
Perturbation de la flore intestinale et des défenses immunitaires

Ethiques

Perte de la liberté de choix
Perte du patrimoine végétal
Abandon du projet d'autosuffisance
Abandon du développement durable
Abandon des récoltes au profit de firmes commerciales

fichiers
Le collectif anti-ogm local a consigné un ensemble de réflexions pertinentes pour démasquer le discours mensonger des firmes biotechnologiques.
argumentaire.pdf
argumentaire-version-courte.pdf

rions un peu
Chaque année, le festival des jardins de Chaumont-sur-Loire propose un thème et un florilège d'inventions paysagères et artistiques.
La 15ème édition, "Jouer au jardin", me réserva une surprise comique dans le jardin "Oh j'aime ! OGM pas !" :

Oh_j_aime_ogm_pas-039.jpg Maïs à pollinisation contrôlée (sur le modèle humain).
Zea Mays "Safesexus"
Poacées
Oh_j_aime_ogm_pas-012.jpg Arbre à saucisses de Toulouse, pauvre en acides gras saturés.
Kigelia tolosana
Bignoniacées
Oh_j_aime_ogm_pas-022.jpg Tomate à hémoglobine pour transfusions sans risques.
Solanum lycopericum "hemoglobina"
Solanacées
Ce clin d'oeil pédagogique illustre le délire dans lequel nous plongeons lorsque nous quittons le socle des lois naturelles.

terpomoj_gmo.jpg Carton trouvé sur le part-brise de ma voiture dont l'affiche
"Vous aimez bouffer des pesticides ?
Avec les OGM ce sera irréversible !"
n'a pas plu à un citoyen anonyme.
Faut-il rire ou pleurer devant le manque abyssale de connaissance du sujet ?
Pour rappel, la biologie moléculaire commence en 1962 avec le prix Nobel de Crick et Watson. Les plantes OGM produisent ou absorbent des pesticides sans mourir. De toute façon elles sont gorgées de pesticides !
Je mesure le travail d'information qui nous reste à effectuer...



courriel agrobio accueil
courriel agrobio accueil